Membres d’Honneur

 

Les membres d’honneur listés dans cette page, même s’ils contestent la version officielle des événements du 11 septembre 2001, ne sont par des porte-parole du 9/11 Consensus Panel dont la liste des membres est fournie ici.

 

J.D."
James W. Douglass, spécialiste de la théologie chrétienne et activiste pour la Paix, est l’auteur de nombreux ouvrages, dont « JFK and the Unspeakable » et « Gandhi and the Unspeakable ». Il a milité pour la désobéissance civile lors de la guerre du Vietnam, et contre les armements nucléaires et la guerre d’Irak. Lui et sa femme Shelley sont les cofondateurs du Ground Zero Center pour l’action non violente, à Poulsho, Washington, et de la Maison de Marie (Mary’s house), un centre d’accueil catholique à Birmingham, dans l’Alabama.
F.I.
Mr. Ferdinando Imposimato est président honoraire de la Cour suprême italienne et un ancien juge d’instruction sénior. Il a instruit de nombreuses affaires liées au terrorisme, dont le rapt et l’assassinat du président du Conseil italien Aldo Moro et la tentative d’assassinat du pape Jean-Paul II. Il fut également consultant juridique pour les Nations Unies. Il a déclaré publiquement que le 11/9 avait été une opération sous fausse bannière (False Flag), et a demandé que cette affaire soit jugée par la Cour pénale Internationale de La Haye, dont le rôle est de protéger le monde des criminels de guerre. M. Imposimato est également l’auteur des ouvrages « La Grande Menzogna: Il ruolo del Mossad, l’enigma del Niger gate, la minaccia atomica dell’Iran [Le grand mensonge: l’énigme de Nigergate, la menace nucléaire de l’Iran] », « Terrorismo internazionale. La vérità nascosta [Terrorisme international. Les vérités cachées] », « La Repubblica delle stragi impunite [La république des tragédies impunies] », et « I 55 giorni che hanno cambiato l’Italia. Perché Aldo Moro doveva morire? [Les 55 jours qui changèrent l’Italie. Pourquoi Aldo Moro devait mourir] », sur l’assassinat du premier ministre italien en 1978.
M.K.
Mathieu Kassovitz est un acteur, réalisateur, scénariste et producteur français. Son oeuvre cinématographique est connue en France et au plan international. Il a reçu de nombreux prix pour ses films, dont celui de la Mise en scène au Festival de Cannes pour La Haine, pour lequel il a été qualifié d’“héritier de François Truffaut”. Il a également été nommé aux Césars comme Meilleur réalisateur pour Les rivières pourpres et a remporté 3 Césars (meilleur montage, meilleur film, meilleur producteur). Son dernier film s’intitule L’Ordre et la Morale. Mathieu Kassovitz est aussi connu pour avoir ouvertement remis en cause la version officielle du 11-Septembre à la télévision française.
L.M.
(Feu) Dr. Lynn Margulis (1938 – 2011), Professeur distinguée de l’Université au département de géosciences de l’Université du Massachusetts à Amherst. Wll fut élue à l’Académie nationale des sciences en 1983, et a reçu la médaille présidentielle de la Science en 1999 des mains du président Clinton. La Librairie du Congrès à Washington DC a annoncé en 1998 qu’elle allait archiver de manière permanente ses articles. Elle a également été élue « Fellow » par la World Academy of Art and Science, l’Académie russe de Sciences naturelles et l’Académie américaine d’Art et des Sciences. Lynn Margulis est décédée le 22 novembre 2011 à son domicile. Un hommage lui a été rendu par David Ray Griffin. (voir article R-News)
M.M.
Michael Meacher, ex-ministre et parlementaire britannique, membre du Parti travailliste pour Oldham West et Royton depuis 1970, a été ministre d’État pour l’Environnement entre mai 1997 et juin 2003. Concernant le 11/9, il déclare : « Je n’adhère à aucune théorie sur ce qui s’est produit, car de mon point de vue, il y a encore bien trop d’incertitude, mais ce que je sais, c’est que le récit officiel contient tellement d’erreurs et d’inconsistances qu’il n’est tout simplement pas crédible en l’état. »
W.F.P.
William F. Pepper, membre du Barreau, appelé en 1991 à la barre d’Angleterre et du Pays de Galles, et Procureur (Attorney at Law) aux Etats-Unis, spécialiste international en droits de l’Homme. Il a représenté la famille du Dr. Martin Luther King lors d’une action au civil qui permit de révéler la vérité sur l’assassinat, en innocentant son présumé assassin, James Earl Ray, qu’il représentait également. Il fut le président du Séminaire international des Droits humains à l’Université d’Oxford en Angleterre. Bien qu’il ne soit pas un chercheur sur le sujet du 11-Septembre, il a déclaré depuis longtemps son soutien à la mise en place d’une large enquête indépendante sur ces événements, et considère que cela constituerait à la fois le meilleur « mémorial » pour ceux qui y ont laissé la vie, et l’accomplissement d’un devoir moral envers les familles dont les questions restent toujours sans réponses.
A.B.
Andreas von Bülow, auteur allemand. Juriste et homme politique. Il fut pendant 25 ans membre du parlement allemand, et secrétaire d’État pour le ministère fédéral allemand de la Défense (1976-1980), puis ministre de la Recherche et de la technologie (1980-1982) dans l’administration du Chancellier Helmut Schmidt. Il a travaillé pour le Comité parlementaire sur les Services de renseignement, ce qui l’a amené à enquêter sur les activités criminelles au sein des Services secrets occidentaux, et à écrire deux livres : « Im Namen des Staates: CIA, BND und die kriminellen Machenschaften der Geheimdienste [Au nom de l’Etat, CIA, BND et les activités criminelles des services secrets] », et « Die CIA und der 11. September: Internationaler Terror und die Rolle der Geheimdienste [La CIA et le 11-Septembre: Le terrorisme international et le rôle des services de renseignement] ».

 

Comments are closed.