Point TT-1 : Une affirmation concernant la destruction des Tours Jumelles :
Point TT-1 : elle serait due uniquement aux impacts, au kérosène,
Point TT-1 : et aux incendies

<< Point précédent, Point suivant >>

La version officielle

Les Tours Jumelles ont été abattues [6] par l’impact des avions, leur carburant, et les incendies de bureau.

Les éléments les plus probants contre cette version officielle

L’expérience basée sur l’observation physique et la connaissance scientifique montre que les incendies de bureau, même avec l’aide du kérosène, ne peuvent pas avoir atteint des températures supérieures à 1000 degrés Celsius. Pourtant, plusieurs rapports scientifiques [7] montrent que des métaux ont fondu dans les Tours Jumelles. Normalement, ces métaux, à savoir l’acier, le fer et le molybdène, ne fondent pas en dessous des températures respectives de 1482°C, 1538°C et 2,623°C.

<< Point précédent, Point suivant >>

Références du Point TT-1
NIST, Rapport final sur l’effondrement des Tours WTC, septembre 2005, p. 15. Concernant les impacts des avions, voir les pp. 150-51; A propos du carburant, voir pages 24, 42; pour les incendies, voir pages 91, 127, 183.
RJ Lee Group, “WTC Dust Signature Report: Composition and Morphology [Etude de la signature des poussières du WTC : Composition et morphologie]”, décembre 2003, p. 21.
RJ Lee Group, “Expert Report: WTC Dust Signature [Rapport d’expertise: Signature de la poussière du WTC]”, mai 2004, p. 12.
Heather A. Lowers & Gregory P. Meeker, Etude du US Geological, Ministère américain de l’Intérieur : “Particle Atlas of World Trade Center Dust”, 2005.
Steven E. Jones et al., “Extremely high temperatures during the World Trade Center destruction”, Journal of 9/11 Studies, 19 janvier 2008.
Pour plus d’information, voir l’article de David Ray Griffin, The Mysterious Collapse of World Trade Center 7 [Le mystérieux effondrement du bâtiment 7 du World Trade Center], pp. 39-44.

 

Comments are closed.