Point TT-2 : Une affirmation concernant la destruction des Tours Jumelles :
Point TT-2 : elle serait due uniquement aux impacts, aux incendies
Point TT-2 : et à la force de gravité

<< Point précédent, Point suivant >>

La version officielle

La destruction des Tours Jumelles a en tout et pour tout trois causes : l’impact des avions de ligne, les incendies qui en ont résulté, et la force de gravité. [1]

Les éléments les plus probants contre cette version officielle

Lors de la destruction des Tours Jumelles, de grandes sections de colonnes d’acier du pourtour pesant chacune plusieurs tonnes ont été éjectées horizontalement à 150, voire 180 mètres, comme en témoignent de nombreux plans [2] et photographies. [3] Ces éjections à grande vitesse de lourds éléments de structure ne peuvent être expliquées ni par les incendies, ni par la force de gravité, ni par les impacts d’avion (qui ont eu lieu environ une heure plus tôt). Des fragments d’os humains [4] d’environ 1 cm de longueur ont été retrouvés en abondance sur le toit de la Deutsche Bank après la destruction des Tours, ce qui indique plus avant l’utilisation d’explosifs. L’écroulement en « pile d’assiettes » (pancake), ou le pilonnage des étages du dessus auraient dû piéger les corps à l’intérieur, au lieu de projeter à horizontale des fragments d‘os à plus de 150 mètres de distance.

<< Point précédent, Point suivant >>

Références du Point TT-2
NIST NCSTAR 1, Rapport final sur l’effondrement des Tours du WTC, septembre 2005, p. 144-45.
En plus du WFC 3 (le bâtiment d’American Express), le rapport de la FEMA, “7. Peripheral Buildings”, montre que des débris similaires ont frappé Winter Gardens, distant de 200 à 300 mètres (500-600 feet) et inclut un plan montrant l’emplacement de ces bâtiments.
Photographies : Le site Web Scientists for 9/11 Truth montre une photo de “Colonne d’acier plantée au 20e étage du bâtiment 3 du World Financial Center Building 3 (WFC3).” Voir aussi “Comparison Vid – The Planned WTC Demolition” et South Tower Smoking Guns (version sous-titrée) montrant les éjections horizontales.
Remains bring hope, frustration for 9/11 families”, (Des restes humains génèrent espoir et frustration), USA Today, 20 avril 2006.

 

Comments are closed.