Point Video-1 : Les vidéos supposées montrer Mohammed Atta pendant son
Point Video-1 : mystérieux voyage à Portland dans le Maine les 10 et 11
Point Video-1 : septembre 2001

<< Point précédent, Point suivant >>

Introduction

Comme expliqué dans le Point H-1 : « le mystérieux voyage de Mohammed Atta à Portland » (qui fournit les preuves que ce voyage a été monté de toutes pièces), le rapport de la Commission sur le 11/9 affirme qu’Atta et son acolyte d’al-Qaïda, Abdul Aziz al-Omari, se sont rendus en voiture de Boston à Portland (Maine) le 10 septembre 2001, y ont passé la nuit, avant de prendre un vol le lendemain matin pour revenir à Boston où ils ont embarqué sur le Vol 11 d’American Airlines qu’ils avaient prévu de détourner pour le faire s’écraser contre le World Trade Center. Etant donné la quantité de caméras de surveillance présentes en général dans la plupart des établissements commerciaux ainsi qu’aux points d’enregistrement des aéroports, les salles d’attente, les points de contrôle, les portes d’embarquement et les magasins duty-free, on pourrait s’attendre à ce que la présence d’Atta et d’al-Omari ait été enregistrée par plusieurs de ces caméras.

Les versions officielles et les éléments les plus probants contre chacune d’elles sont présentés dans les trois sections ci-dessous.

La version officielle numéro 1

Dix-neuf pirates de l’air musulmans ont embarqué à bord de quatre avions de ligne le 11/9 et ont fait s’écraser trois d’entre eux contre le World Trade Center et le Pentagone. Le matin du 11-Septembre, deux de ces pirates, Mohammed Atta et Abdul al-Omari, sont montés à bord du Vol 11 à l’aéroport Logan de Boston après avoir pris un vol intérieur en provenance de Portland dans le Maine. Bien que ces individus se soient trouvés la veille – le 10 septembre – précisément à Boston, ils se sont rendus en voiture de Boston à Portland [1] où ils ont passé la nuit. [2] Le lendemain matin, ils ont conduit leur véhicule jusqu’à l’aéroport Jetport de Portland d’où ils ont embarqué à 6 h du matin à bord d’un vol intérieur vers Boston. [3]

Plusieurs caméras de surveillance ont filmé les deux hommes.

Caméra de surveillance 1 : images de la station-service Jetport, 10 septembre 2001 en soirée.

Un communiqué de presse du FBI daté du 5 octobre 2001 rapportait que le soir du 10 septembre 2001, « Atta et al-Omari se trouvaient à la station-service de Jetport, 446 Western Avenue, South Portland, dans le Maine. Atta portait un pull moitié clair moitié foncé et un pantalon clair. » [4] Le communiqué de presse indique que le FBI dispose de 7 images prises par une caméra de surveillance de la station-service.

Les éléments les plus probants contre cette version officielle No 1
Caméra de surveillance 1 : images de la station-service, Jetport, 10 septembre 2001 en soirée.

Les images de la station-service Jetport posent deux problèmes graves.
Premièrement, un examen attentif montre qu’elles portent le mot « MON » pour « MONDAY », ce qui est cohérent avec le récit officiel puisque le 11-Septembre tombait un mardi. Cependant, l’image exhibée par le FBI lors du procès de Zacarias Moussaoui en 2006 incite à remettre en cause l’authenticité de ces images vidéo : la pièce FO07011 contient une version complète de l’image identique à celle figurant en haut à droite dans le communiqué de presse du FBI. [5]

La version originale de la photo prise par la caméra de surveillance porte la date 11-10-01. [6]

Cette date peut être lue comme le 10 novembre 2001 (qui tombait un samedi) ou 11 octobre 2001 (qui tombait un jeudi).

Que ce soit l’une ou l’autre de ces dates, cette image ne confirme pas la version officielle, selon laquelle Atta et al-Omari étaient à Portland les 10 et 11 septembre 2001.

Le deuxième problème est que cette vidéo a été enregistrée à 20 h 28, ce qui ne correspond pas à la chronologie donnée par le FBI selon laquelle Atta et al-Omari se trouvaient à la station-service Jetport le 10 septembre à 21 h 15. [7]

D’aucuns pourraient rétorquer que l’heure de la caméra était mal réglée (ce qui n’est pas rare). Mais cela relève de la pure spéculation.

Dans tous les cas, les documents fournis par le FBI lors du procès Moussaoui ne confirment pas le récit officiel.

Conclusion No 1 : Station-service Jetport
Étant donné que l’image tronquée supposée provenir de la station-service Jetport ne porte pas la bonne date et que l’heure affichée diffère de 37 minutes de celle donnée par la chronologie du FBI, cette image n’apporte aucune confirmation concernant la présence d’Atta et al-Omari à Portland le soir du 10 septembre 2001.
La version officielle No 2
Caméra de surveillance numéro 2 : Atta au magasin Wal-Mart près de Portland (Maine) le 10 septembre 2001 à 21 h 22. [8]
D’après les images des caméras de sécurité de Wal-Mart, Mohamed Atta s’est rendu dans un magasin Wal-Mart près de Portland (Maine) le 10 septembre 2001 à 21 h 22 et y est resté pendant 20 minutes.
Les éléments les plus probants contre cette version officielle No 2
Caméra de surveillance numéro 2 : Atta au magasin Wal-Mart près de Portland (Maine) le 10 septembre 2001 à 21 h 22.
Il existe neuf images supposées provenir des caméras de sécurité de Wal-Mart : les six premières ne portent pas de date ni d’heure, et montrent seulement le mot ENTRANCE. Les trois autres indiquent le mot 0/X et l’heure de 21 h 39. [9]
Conclusion No 2 : Wal-Mart

Rien dans les images proposées ne confirme les affirmations du FBI selon lesquelles :

  • la vidéo provient de Wal-Mart,
  • Atta est entré ou sorti de Wal-Mart à 21 h 22,
  • Atta est resté pendant 20 minutes,

voire même, qu’il s’est rendu dans ce magasin Wal-Mart.

Version officielle No 3
Caméra de surveillance No 3 : images de l’aéroport de Portland, tôt le matin du 11-Septembre.

Le Communiqué de presse du FBI daté du 5 octobre 2001 contient également quatre images d’Atta et al-Omari passant le point de contrôle de l’aéroport Jetport de Portland tôt le matin du 11-Septembre, ainsi que d’autres images de caméras de sécurité montrant leur présence à Portland. [10]

Les éléments les plus probants contre cette version officielle No 3

Ces preuves vidéos posent deux sérieux problèmes : premièrement, chacune des 4 images porte non pas un marquage date/heure, ce qui est standard pour ces produits, mais deux : 5 :45 AM et 5 :53 AM. La légende inscrite par le FBI sous ces images – rendues publiques en octobre 2001 – indique qu’elles ont été enregistrées à 5 h 45 du matin. [11]

  • Si cet horaire est correct, pourquoi les images contiennent-elles aussi un marquage horaire en bas, indiquant qu’elles ont été prises 8 minutes plus tard, à 5 h 53 (c’est-à-dire seulement 6 minutes avant que l’avion ne décolle) ? [12]
  • Dans un article daté du 20 septembre 2001, l’heure de 5 h 45 était imprimée au milieu de l’image publiée, tandis que l’horaire de 5 :53 AM, qui en octobre apparaissait à l’emplacement normal en bas de l’image, était tronqué. [13] Pourtant, cette même image a été utilisée par le FBI lors du procès Moussaoui en 2006, et affiche l’horaire de 5 :53 AM. [14] De plus, les 4 images montrent Atta et al-Omari portant des pulls sans cols et dépourvus de toute veste ou cravate. [15] Pourtant, d’après l’agent de contrôle Michael Tuohey, les deux hommes qu’il a identifiés comme Atta et al-Omari portaient quelques instants plus tôt des cravates et des vestes.
  • Selon Tuohey, les deux hommes étaient arrivés tellement en retard qu’il avait eu peur qu’ils ne manquent leur vol. [16] Tuohey a ajouté qu’Atta a commencé à exiger des cartes d’embarquement pour un autre vol (American 11), ce à quoi Tuohey aurait répondu : « M. Atta, si vous n’y allez pas maintenant, vous allez manquer votre avion. » [17]
  • Si Atta était le chef de cette opération de détournement et devait piloter le vol 11 après son décollage, l’ensemble de cette opération planifiée de longue date aurait dû être annulé s’il n’avait pas réussi à prendre ce vol. Si Atta et al-Omari étaient tellement en retard qu’ils risquaient de manquer leur avion, est-il plausible que, même s’ils ont enlevé leurs vestes et leurs cravates pour passer les portiques de contrôle, ils aient perdu un temps précieux à les placer dans leurs bagages ?
  • Le fait que les images vidéo ne correspondent pas à la description donnée par Tuohey, pose par conséquent la question de l’authenticité de ces images.
Conclusion No 3

Les 4 images n’apportent aucune preuve crédible de l’affirmation selon laquelle Atta et al-Omari ont pris un vol depuis Portland, et ce, pour deux raisons :

  • Bien que l’aéroport Jetport de Portland ait été équipé de caméras de surveillance aux comptoirs d’enregistrement, [18] aux points de contrôle, et aux portes d’embarquement, les seules images supposées avoir été prises d’Atta et d’al-Omari et diffusées par le FBI sont celles du point de contrôle de sécurité.
  • Ces images portent deux marquages horaires distincts, alors que les standards pour ce type de produit en imposent un seul ; de plus, l’accoutrement d’Atta et al-Omari ne correspond pas à celui décrit par l’agent de sécurité peu de temps auparavant.
Conclusion récapitulative

Étant donné la faiblesse des éléments appuyant l’authenticité de ces trois ensembles d’images issues de caméras de sécurité, faiblesse telle qu’elle suggère leur fabrication de toutes pièces – combiné au Point H-1 : « Le mystérieux voyage de Mohamed Atta à Portland », tout cela soulève de sérieuses questions et pousse à douter de l’ensemble de l’histoire du voyage de Mohamed Atta à Portland et de son vol intérieur pour revenir à Boston.

<< Point précédent, Point suivant >>

Reférences pour le Point Video-1
Déclaration pour archivage du directeur du FBI, Robert Mueller III, Enquête conjointe du Comité du Renseignement du Congrès, 26 septembre 2002
Service national de presse du FBI, « Boston Division Seeks Assistance », Washington DC, 5 octobre 2001. Notez que le FBI nomme de façon erronée la « Jet-Tech gas station » en l’appelant « Jetport Gas station. »
Rowland Morgan, “Voices”, manuscrit de la prépublication, 2008, pp. 91-92 (disponible auprès de l’auteur).
Service national de presse du FBI, « Boston Division Seeks Assistance », Washington DC, 5 octobre 2001.
Ibid.  « 21 h 22 : Atta était au magasin Wal-Mart, 451 Payne Road, Scarborough, Maine, pendant environ 20 minutes. »
Le fait de rajouter l’horaire 5:45 AM à cet endroit peu courant au milieu du cadre, obscurcissant pour cela l’image, donne suffisamment de temps (15 minutes au lieu de 6) pour embarquer avant que l’avion ne décolle à 6 h du matin.
« Les bandes vidéo montrent les terroristes présumés à l’aéroport, » Sun Journal, Leviston, Maine, 20 septembre 2001.
États unis vs Zacarias Moussaoui, preuves présentées lors du procès, preuve No FO07021 : « Image tirée d’une caméra de surveillance au point de sécurité de l’aéroport de Portland le 11 septembre 2001 à 5 h 53 min 37 sec, montrant Mohammed Atta. » Les trois autres images ayant servi de preuves, No FO07022, FO07023, et FO07024, sont également disponibles.
Service national de presse du FBI, « Boston Division Seeks Assistance », Washington DC, 5 octobre 2001.
Ibid.
« Tuohey a demandé ce qu’il en était de la caméra située derrière son comptoir, faisant remarquer qu’elle aurait pu prendre le visage de l’homme à qui il a eu affaire. Mais on lui a répondu que cette caméra était cassée et était hors service depuis quelque temps. » David Hench, « Ticket agent haunted by brush with 9/11 hijackers (L’agent de contrôle des billets hanté par sa rencontre avec les pirates de l’air du 11/9) » (backup), Portland Press Herald, 6 mars 2005.

 

Comments are closed.