COMMUNIQUÉ DE PRESSE

JFK_DouglassNew York, 20 novembre 2013 – Cette année du cinquantenaire de l’assassinat du Président John Fitzgerald Kennedy a vu Edward Snowden et Glenn Greenwald lever un coin du voile sur les activités illégales d’espionnage des citoyens américains et alliés de la part de l’ « État profond » (Deep State) aux États-Unis.

La prise de conscience généralisée de ces « crimes d’État contre la démocratie » doit permettre de changer la donne et de reconsidérer à la fois le passé et le présent.

Afin de rendre hommage à la vie de J.F. Kennedy, le 9/11 Consensus Panel a décidé aujourd’hui de mettre en avant une étude académique qui prouve de façon méthodique l’opération de camouflage de la Commission Warren sur le crime d’État de l’assassinat de JFK.

Oliver Stone a dit de l’ouvrage de James W. Douglass JFK et l’Indicible : Pourquoi Kennedy a été assassiné … (en vente en français aux Éditions Demi Lune) :

« C’est le meilleur récit que j’ai lu sur cette tragédie … il mérite d’être lu par tous les Américains ; c’est l’un de ces livres rares qui, en nous aidant à comprendre notre histoire, ont le pouvoir de la changer. »

Jim Douglass, dont le travail sur l’ « Indicible » nous aide à mieux appréhender la véritable nature de l’État profond, écrit :

« Dallas a posé les bases du 11-Septembre. Si vous comprenez le meurtre de JFK, tout s’éclaire – y compris le fait évident que des immeubles ne s’écroulent pas de la façon dont le gouvernement le dit. L’histoire de JFK est un prisme de vérité à travers lequel nous pouvons regarder notre monde et voir la façon dont nous pouvons le changer. »

Le spécialiste de JFK, Craig Ciccone, compare les deux événements :

« Plus j’avançais dans mes recherches sur le 11-Septembre, et plus j’avais la nausée. Les ressemblances entre les deux affaires – depuis les faits eux-mêmes jusqu’aux enquêtes « officielles » – font froid dans le dos. Tout comme pour JFK, le 11-Septembre a vu les lois fondamentales de la physique et de l’aérodynamique royalement ignorées ; la destruction de preuves ; des tentatives innombrables de faire coller les faits à une histoire préétablie ; des conflits d’intérêts indéniables concernant les personnes en charge de l’enquête ; et la manipulation grotesque des témoignages visuels et auditifs. »

De la même façon, les recherches approfondies du Dr David Ray Griffin montrent que 38 ans après, l’État profond US a permis au 11/9 de se produire, ou en a été la cause.

Le rapport de la Commission sur le 11/9 (décrit par le Harper’s Magazine comme une « tromperie scandaleuse» de la nation) représente une opération de camouflage qui a été solidement réfuté par de nombreuses publications à comités de lecture dans les domaines de l’ingénierie, de la physique et de la Chimie.

L’année 2013 a également vu la mise en ligne du monumental documentaire de Massimo Mazzucco, 11-Septembre : le nouveau Pearl Harbor qui foisonne de témoignages, tout comme l’autre documentaire (en ligne également) Experts Speak Out (Les Experts se prononcent).

Les éléments factuels mis au point et validés par les 24 membres du 9/11 Consensus Panel sont désormais disponibles en français, anglais, espagnol, italien et dernièrement, en hollandais.

Source: 9/11 Consensus Panel (en français)

Contact: consensus911 (@) gmail.com

 

Comments are closed.