Point G-1 : Une affirmation concernant Oussama Ben Laden

Point suivant >>

La version officielle

Oussama ben Laden est responsable [1] des attentats du 11-Septembre.

Les éléments les plus probants contre cette version officielle

Le FBI n’a pas inscrit [2] le 11-Septembre dans la liste des actes terroristes pour lesquels Oussama ben Laden est recherché. Quand on lui en a demandé les raisons, Rex Tomb, qui était alors le chef du service de presse du FBI, a expliqué [3] que le FBI n’avait aucune preuve tangible [4] reliant ben Laden au 11-Septembre. Aussi, bien que le ministre des Affaires étrangères, Colin Powell, le Premier ministre britannique Tony Blair, et la Commission d’enquête sur le 11/9 aient promis de fournir des preuves [5] de la responsabilité de Ben Laden pour les attentats du 11-Septembre, ils ne l’ont jamais fait. [6]

Point suivant >>

Références du Point G-1
Federal Bureau of Investigation, “Most Wanted Terrorists
Ed Haas, “Le FBI a dit, ‘Aucune preuve reliant Ben Laden au 11-Septembre’”, Muckraker Report, 6 juin 2006
Le juge fédéral allemand Dieter Deiseroth, dans un communiqué de décembre 2009, a déclaré qu’aucune cour impartiale n’avait jamais évalué les preuves contre Oussama Ben Laden. “Bush rejette l’offre des talibans de livrer Ben Laden”, The Guardian, 14 octobre 2001. Les talibans ont expliqué qu’ils livreraient Ben Laden si les USA fournissaient les preuves de sa culpabilité. “Les talibans en pourparlers fréquents avec les USA : discussion sur comment livrer Ben Laden”, Washington Post, 29 octobre 2001. Les talibans ont demandé à voir les preuves de la culpabilité de Ben Laden, mais ne les ont pas obtenues. “L’enquête et les preuves”, BBC News, 5 octobre 2001. “Il n’existe aucune preuve directe accessible au public reliant Ben Laden aux attentats du 11-Septembre.”
Colin Powell: “Meet the Press”, NBC, 23 septembre 2001. Tony Blair : Bureau du premier Ministre, “Les responsabilités des crimes terroristes atroces commis aux Etats-Unis”, BBC News, 4 octobre 2001
Powell: “Remarques du président, du secrétaire aux Trésor O’Neill et du secrétaire d’État Colin Powell sur l’ordre exécutif”, Maison Blanche, 24 septembre 2001.
Seymour M. Hersh, “Ce qui s’est mal passé : la CIA et l’échec des services secrets américains”, New Yorker, 1er octobre 2001.
Tony Blair: Bureau du Premier ministre : “Responsabilités pour les atroces actes terroristes aux Etats-Unis”, BBC News, 4 octobre 2001. Le document gouvernemental spécifie qu’“il n’a pas pour but d’établir un réquisitoire contre Oussama Ben Laden valable devant une cour de justice.”
Rapport de la Commission sur le 11/9 (2004). Toutes les affirmations concernant la responsabilité d’Oussama Ben Laden dans les attentats s’appuient sur des interrogatoires de Khalid Sheikh Mohammed (KSM) effectués sous la torture. Voir le Rapport de la Commission sur le 11/9, chapitre 5, notes 1, 10, 11, 16, 32, 40, and 41.

 

Comments are closed.